vieille maison

Quelles aides pour l’achat d’une maison ancienne?

Acheter une maison est un investissement immobilier important, qui requiert d’importantes ressources financières. Pourtant, l’achat d’une maison ne devrait pas être destiné aux plus fortunés d’entre nous. Tout le monde rêve de posséder sa propre parcelle de terre et sa propre maison, car depuis toujours, l’investissement immobilier est l’investissement le plus rentable qui soit. C’est pourquoi, de nombreuses aides ont vu le jour pour aider les particuliers à investir dans l’immobilier et plus particulièrement, dans l’achat d’une maison. 

Pourquoi acheter une maison ancienne? 

Investir dans une maison ancienne est un excellent parti pris, et ce, pour de nombreuses raisons. Cela offre des avantages relatifs au bien immobilier, mais aussi des avantages économiques. De par leurs équipements très anciens et les rénovations souvent nécessaires, les maisons anciennes sont généralement moins chères que les constructions neuves, pour une différence de prix de 20 à 30% moins cher. Ensuite, les maisons anciennes sont souvent situées à des endroits clés et stratégiques de la ville, vous offrant de nombreux commerces de proximité ou d’autres infrastructures : écoles, hôpitaux, banques, restaurants etc. Certaines maisons anciennes prennent énormément de valeur grâce à leur emplacement, souvent très convoité mais aussi grâce aux transformations possibles et imaginables. En effet, une maison ancienne peut très bien être apportée au goût du jour et la rénovation est susceptible d’apporter une valeur ajoutée au bien. 

Un investissement immobilier dans l’ancien semble donc être l’investissement idéal, à condition de connaître l’étendue et l’ampleur des travaux ainsi que les artisans du bâtiment prêts à les réaliser. Par ailleurs, il faut être particulièrement attentif au diagnostic énergétique de la maison pour ne pas être surpris lors de la réalisation des travaux ou lors du paiement des charges.  

Les aides financières liées à l’immobilier ancien 

Dans le cadre de la rénovation énergétique, et pour aider de nombreux foyers, il existe désormais de nombreuses aides financières facilitant l’acquisition et les travaux d’un logement ancien. Voici donc ces différentes aides en détail. 

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Le prêt à taux zéro est une aide vous permettant de financer une partie de l’achat, de la construction ou de la rénovation d’une maison, plus particulièrement votre future résidence principale. Cette aide, offerte par l’Etat et par l’intermédiaire d’une banque conventionnée, est accordée sous conditions de ressources, vous ne devez pas dépasser un montant maximum de revenus pour en bénéficier. L’avantage de ce prêt est que celui-ci n’a aucun taux d’intérêt et peut courir sur 20, 22 ou 25 ans. Attention, le PTZ ne peut pas financer la totalité de votre acquisition et finance uniquement jusqu’à 40% du prix du logement, lorsque celui-ci ne dépasse pas les 130.000€. Ce prêt est un excellent moyen de se créer un apport et peut être cumulable avec d’autres aides et prêts existants (la TVA à taux réduit par exemple). Des simulateurs existent pour vous aider à voir si vous êtes éligible ou non à ce prêt. 

L’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) 

Puisque nous étions concentrés sur le prêt à taux zéro, pourquoi ne pas parler de l’éco prêt à taux zéro? L’éco PTZ n’est pas une aide susceptible d’aider pour l’achat d’une maison ancienne, mais plutôt pour les travaux de rénovation énergétique d’une maison ancienne. Si votre future maison a besoin d’un rafraîchissement, dont des travaux d’isolation thermique, d’installation de chauffage ou d’équipements de production d’eau chaude, cette aide est indispensable. Cette aide est cumulable avec le prêt PTZ et varie de 7.000€ à 30.000€ en fonction de la nature des travaux et des ressources du foyer. Un simulateur existe également pour connaître l’aide qui vous serait accordée en cas de besoin. 

Le prêt d’accession sociale

Le prêt d’accession sociale (PAS) est un prêt immobilier destiné aux personnes et foyers aux revenus modestes. Ce prêt sert à devenir propriétaire de sa résidence principale (en l’achetant ou en la faisant construire) ou pour y réaliser des travaux. Dans le cadre de l’achat d’une maison ancienne, cette aide est donc très avantageuse car elle vous aide soit dans l’achat, soit dans les travaux de rénovation. En France, les logements et les quartiers sont répartis sous forme de zone, ce qui signifie que d’une zone à l’autre, l’aide qui vous sera accordée peut grandement varier. Tout dépend donc de la localisation de votre futur logement. Le PAS est cumulable avec une multitude d’autres aides financières, dont le prêt immobilier classique, le PTZ, un prêt action logement ou prêt épargne logement. La durée de remboursement du PAS varie de 5 à 30 ans, et le taux d’intérêt peut être un taux fixe, variable ou révisable. 

Le prêt Action Logement (PAL) 

Vous travaillez dans une entreprise privée non agricole de plus de 20 salariés? Votre entreprise vous verse sûrement une contribution financière vous aidant à vous loger. Le prêt Action Logement, aussi appelé le prêt 1% logement, est un crédit immobilier à taux préférentiel, permettant de financer la construction d’une maison, l’achat d’un appartement neuf ou d’une maison ancienne. Grâce à cette aide, vous pouvez emprunter de 7.000 à 25.000€, remboursables sur une durée de 20 ans maximum. Tout comme les prêts attribués par l’Etat, le PAL est un dispositif qui fonctionne par zone géographique et emplacement de votre logement, mais aussi en fonction de vos ressources financières. Pour en savoir plus sur ce prêt immobilier, nous vous invitons à consulter les RH de votre entreprise. 

Les aides locales 

Pour favoriser l’accès à la propriété de ses habitants, les communes, régions ou départements proposent parfois des aides et prêts financiers pour aider à l’accession à la propriété. Il est possible que l’on vous propose des prêts à taux zéro, ou l’exonération de votre taxe foncière pour une certaine durée etc. Pour en savoir plus sur ces aides locales, nous vous conseillons de vous renseigner directement auprès de la mairie de votre commune, ou sur le site de l’ANIL (l’Agence nationale pour l’Information sur le Logement). 

Pour favoriser l’accès à la propriété et permettre à des particuliers de posséder leur propre parcelle de terrain et leur propre maison, les aides sont de plus en plus nombreuses et profitent à de plus en plus de personnes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.